jeudi 15 mars 2012

Le cododo ce n'est définitivement pas pour moi !

Je sens que je vais griller toutes mes chances de devenir la meilleure maman blogueuse (remarque, ce n'est pas mon objectif non plus...) avec le titre de cet article. 

Chers parents lecteurs et adeptes du cododo ne fuyez pas, je ne juge pas, j'explique mon incompatibilité (peut être d'origine génétique) avec cette pratique.

Pourtant, il est clair que le concept est séduisant. La théorie de la séparation en douceur, après neuf mois d'une intimité étroite, ça a fait mouche dans mon petit cerveau. Le cododo semble magique sur le papier pour rassurer le mini-truc sorti fraichement (ou non) de mon abdomen-cocon et rassurer aussi la jeune mère en quête de confiance que j'étais. 

Bon, il y a bien quelques petits comédons (ça fait plus classe que points noirs, non ?) à cette pratique. Les uns parleront de risque d'écrasement ou d'étouffement. Certes ça peut exister mais il faudrait être dans un état plus que second (cocktail molotov d'antidépresseurs, substances hallucinogènes et autres boissons alcoolisées) pour oublier que la chose qui nous a labouré le bide se trouve dans notre lit.


Promis Jolie Bichette tu ne
deviendras pas une Tanguy !
D'autres se lanceront dans un grand débat sur une déviance incestueuse. A ceux-là, j'ai juste envie de proposer une machine à remonter dans le temps et de se rendre non pas au Moyen-Âge mais juste au début du siècle précédent, quand tous les membres de la famille n'avaient pas tous un lit ou encore une chambre attitrée. Y avait-il plus d'inceste à cette époque là ?


Enfin, certains aborderont le traumatisme futur, lié à la séparation tardive d'avec la mère et les conséquences désastreuses sur le développement psychologique des enfants. Là aussi, c'est envisageable mais à qui viendrait-il à l'idée de garder gnome ou gnomette dans le lit parental jusqu'à 18 ans ?


Non, non et re-non, ce n'est pas pour ces raisons-là que le cododo n'est pas pour moi et d'ailleurs ne l'était pas non plus pour Jolie Bichette. J'ai bien dit ne l'était pas et c'est là que le bas blesse !

Notre charmante fille a, depuis sa naissance, toujours fait preuve d'autonomie. Sa chambre, son lit, son luminou et le monstre chantant et rassurant c'étaient ses trucs à elle. Et puis, depuis presque trois mois, sont arrivées en masse et en groupe : terreurs nocturnes, poussées et percées de dents et grosse gêne respiratoire au nom terrifiant de bronchiolite. Rajoutez à cela des parents indignes qui traînent leur progéniture dans tous leurs déplacements et ne veulent pas pour autant pas faire subir les vagissements de la monstresse à tout l'hôtel, la maison des amis ou de la famille et vous aurez un tableau complet.


Là, nous avons fauté, nous avons fait pénétrer le loup dans la bergerie : Jolie Bichette dans notre lit. Et elle y a pris goût la bougresse ! A peine déposée entre Mari Adoré et Fée Passie que la monstresse est endormie. Attendez un peu et essayez de la déplacer pour lui faire regagner ses pénates et là elle se transforme en gremlin et vous pouvez être sûrs qu'il vous faudra des heures pour la rendormir.

N'étant que des êtres humains, Mari Adoré et moi avons besoin de dormir (un minimum de 5 heures consécutives) pour faire face au lendemain. Du coup, nous cédons à la tentation et gardons la chose entre nous. 

Prends exemple Jolie Bichette !
Il faut savoir que la chose ne dort pas comme un petit ange bien sage. Non, la chose doit partir en croisade toutes les nuits à la vue des coups de pieds et poings qu'elle nous assène. Je ne compte plus mes bleus et Mari Adoré ne se regarde plus dans le miroir le matin de peur de constater les dégâts capillaires infligés par de petites mains potelés mais bien musclées.

N'étant, une fois de plus, que des humains et non des angelots ventripotents et asexués, Mari Adoré et moi aimerions retrouver un peu de notre intimité. Il est sûr qu'avec un tel comportement, notre chère fille nous prouve que le statut d'enfant unique lui convient très bien. Sors ça tout de suite de ton petit crâne, Jolie Bichette, tu auras un petit frère ou une petite soeur et là-dessus, il n'y a pas moyen, mais alors pas du tout moyen de discuter !

Voilà, vous savez maintenant pourquoi le cododo n'est pas pour moi. Allez-y, vous pouvez vous lâcher !


Mais avant de partir, vous n'auriez pas un truc à nous donner pour remettre Jolie Bichette dans son clapier ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

43 commentaires:

  1. Vous pouvez la garder dans votre lit, mais ligotée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même ligotée je suis sûre qu'elle peut encore ramper !

      Supprimer
  2. Lol
    Ici c'est cododo et tétées nocturnes (il nous offre un kit "grosses cernes") à 4 mois.
    Je le remets dans son lit, il hurle, fait râler le papa dont le réveil sonne à 5 heures et fait pleurer le grand, 3 ans.
    Donc... donc... je cède. Enfin je le couche le soir dans son lit. Il peut pleurer, c'est pas grave. A 1 heure, je l'allaite et le remets dans son lit il pleure mais tout le monde dort d'un sommeil profond semble -t-il. A 4 heures là je le fous direct dans notre lit car j'en ai assez de passer la nuit dans les escaliers. Grrrrrr il a une turbulette alors il ne bouge pas mais bon, il est petit encore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attends qu'il grandisse !!!!!Tu m'en diras des nouvelles par la suite !

      Supprimer
  3. Le Loup dort dans son lit et dans sa chambre depuis le retour de la maternité; quand il fait un cauchemar, si on le met dans notre lit il rigole et papote et plus personne ne dort, du coup c'est calin et back to bed, chacun pour soi et sommeil pour tous!
    Je trouve déjà ça difficile de partager mon lit avec Mamour, alors le gosse hein, ça non! :-P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je plussoie mais la monstresse ne l'entend pas de cette oreille ! Cette nuit nous avons trouvé un compromis : nous dans notre lit et elle dans son lit parapluie dans notre chambre. Elle va finir par remonter dans son donjon cette petite !

      Supprimer
  4. Tu la remets dans son lit et tu la laisse pleurer jusqu'à la fin, et tu rajoutes avec elle des vêtements à vous déjà portés ?
    Pour les gnons du ketum ;))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (PS : en réponse à ton comm chez moi : c'est fait déjà, je t'ai donné le lien pour que tu t'amuses sur le thème que tu voualis, si le coeur t'en dit ^^)

      Supprimer
    2. Je vais lui laisser les chaussettes qui puent de Mari Adoré ! gnark gnark gnark !

      Supprimer
  5. pour nous, avec le premier, jamais de cododo, chacun son lit... comme pour toi, je ne sais pas pourquoi, si ce n'est que j'aime mon sommeil, et j'aime qu'il soit serein !(mere indigne que je suis!)... 2e va arriver, et toujours hors de question qu'il s'invite dans notre lit... toujours aucune raison à donner... si ce n'est que je veux pas! bon courage pour l'en sortir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non pas mère indigne !!!! Je t'assure que je vais finir par la mettre dehors cette petite !

      Supprimer
  6. Pareil, je ne suis pas fan du cododo, et je ne dors que d'un oeil si elle est dans notre lit...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne va pas se faire que des copines avec nos avis sur le cododo mais on assume, hein ?

      Supprimer
  7. Un coup derrière les oreilles ? Non ? Bon d'accord...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y ai fortement pensé mais bizarrement Mari Adoré n'est pas fan de l'idée....

      Supprimer
  8. ma fille nous a forcer au cododo durant 3 ans et demis, les pires années de ma vie a devoir attendre qu'elles s'endorment contre moi pour la mettre dans son lit donc coucher à 20h30 pffff et j'ai trouver la solution en septembre je lui ai annoncer qu'elle allait avoir un petit frere/soeur et elle dort depuis dans son lit sans souci comme une grande. Donc mon conseil refait un bébé ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On essaie je te jure qu'on essaie mais avec une gnomette au milieu du lit ça réduit les possibilités !

      Supprimer
  9. Je n'ai jamais voulu pratiquer le cododo mais ce n'est pas égoïste de ma part : je pense qu'il y a plus de place dans son lit et puis j'aurais tellement peur de lui faire mal !

    Après, chacun fait ce qu'il veut ou plutôt, ce qu'il peut... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien d'accord avec toi il y a plus de place dans son lit ! Ecoute Maman est occupée Jolie Bichette et regagne ta chambre !!!!

      Supprimer
  10. Avant que je ponde Roloulou c'était catégorique 'Dès la mat' il dormira dans son lit'
    A la mat' j'ai cododoté, à la maison aussi...Et ce pendant plusieurs mois, très pratique qd on allaite. Puis petit à petit je l'ai mis dans son lit, qd il se reveillait il finissait la nuit avec nous, puis quelques temps après lors des reveils nocturnes je l'allaitais et le recouchais dans son lit et puis voilà petit à petit le cododo s'est arrêté ! On savait que c'etait temporaire ca durerait pas 10 ans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je suis peut être partie pour 18 ans à ce rythme là !

      Supprimer
  11. Je ne peux pas t'aider dans la mesure oèu j'aurais pu écrire cet article...je vis la même chose que toi, tout pareil, en ce moment...ah si...on a changé la taille du lit, on en a pris un plus grand!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une idée... On les fait dormir ensemble ces deux baveux !

      Supprimer
  12. Laure La Pestouille15 mars 2012 à 11:45

    26 mois et n'a jamais dormi dans notre lit... dès le premier jour il a dormi seul dans sa chambre et dans son lit a barreau et son lit c'est son meilleur ami .... Dites lui "Dodo" et il court dans sa chambre ;-)

    RépondreSupprimer
  13. J'ai toujours détesté ça parce que j'ai le sommeil léger et que le moindre bruit ou mouvement me réveille. Aujourd'hui les Minis sont trop grands... en tout cas c'est ce que je leur dis! ;) même si je les autorise chacun leur tour à squatter mon lit le soir avant de s'endormir... Minilord 3 aussi le matin à 6h00 quand j'ai la flemme de me lever pour le recoucher! En fait tout plein d'exception qui confirment la règle!

    RépondreSupprimer
  14. Petite anecdote d'une nuit où Papa et Maman n'en pouvaient plus : on lui a laissé notre lit!
    Sans rire, comme Jolie Bichette, le Gremlin faisait son apparition dès qu'on tentait une repose délicate dans son clapier, du coup on est allé se coucher dans le clic-clac (et quelle bonne nuit on a passé!!)
    Et DSL pas de solution ... bon courage!!

    RépondreSupprimer
  15. quand j'ai divorcé le petit dernier avait pris son habitude de finir ses nuits dans mon lit pour cause de cauchemars... autant dire que ça m'a vite saoulé, car j'aime bien avoir mon lit pour moi (voui, j'suis une mère indigne). du coup, la solution a été de le faire dormir dans la même chambre que son frère... ouais, je sais ça t'aide pô plus que ça ! arf désolé, j'ai pô de solution si ce n'est de la laisser crier... bon courage avec Jolie Bichette ! bises
    PS : j'sais pô pourquoi tu peux plus poster chez moi :( snif ! saleté d'informatique !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais adapater ton concept ! Jolie Bichette va dormir dans la niche du chien !!!
      p.s. : apparemment c'est WP qui plante !

      Supprimer
  16. Ici on a cododoté un peu avec Fiston tant qu'il tenait dans son berceau et ensuite seulement occasionelement en cas de cauchemard ou de gros rhume et 1 an avec la puce parcequ'on avait calé son matelas de petit lit entre notre lit et le mur.
    Cododoter: c'est dormir ensemble mais pas forcément sur le même matelas, parce que dans ces conditions là moi je n'y arrivais pas non plus. Faut dire qu'en plus notre lit n'est pas large, ce qui n'aide pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir partager ton expérience ! Mais je te "rassure" même avec un lit large ce n'est pas le top !

      Supprimer
  17. Le cododo on a fait car j'allaite et le mode zombie se cognant contre les murs plusieurs fois dans la nuit, j'ai testé une fois et totalement désapprouvé: ça fait mal un mur :)
    Maintenant la Sucrette dort sagement dans son lit. Elle n'a cependant que 6 mois et j'ai conscience que la peur du monstre sous le lit pourrait dans quelque temps la ramener dans notre lit. Et là... ben je sais pas encore, on avisera...
    Bon courage à vous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton soutien ! Le mur s'en est remis ?

      Supprimer
  18. J´ai bien une idée: pourquoi vous n´emménagez pas tous dans son clapier et filez en douce quand elle a relaché la surveillance...ainsi tant qu´elle ne saura pas marcher, elle ne pourra pas venir vous rejoindre à nouveau dans votre lit douillet... comme fait encore parfois ma Princesse et avec la nostalgie des temps passés, elle est accueillie avec le sourire (mais seulement ponctuellement et avec la recommendation de ne pas en abuser):-)
    Bonne chance, bisous
    Ismeralda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème est simple... Elle sait marcher !
      Des bisous !

      Supprimer
  19. Honnêtement, je suis archi contre le cododo pour toutes les raisons que tu as énoncées. Et honnêtement j'ai eu de la chance, mes enfants ont toujours dormi dans leur chambre sans problème. Mais je ne sais pas si je n'aurais pas craqué dans ton cas. Quand la fatigue est là et que tu as besoin de dormir, tu es prêt à lâcher tout tes principes ça je ne l'oublierai pas. Donc je suis contre le cododo, mais si c'était le seul moyen pour que je dorme, j'aurais craqué depuis longtemps!

    RépondreSupprimer
  20. Ce qui est sur, c'est que tant qu'il y a cododo, ce sera difficile de parler de petit frère ou de petite soeur!!
    Perso, je viens tout juste d'accoucher et je suis plutôt pro cododo pour l'instant, mon bébé n'a que 8 jours, à cet age là, on ne bouge pas vraiment. Et du coup tout le monde arrive à dormir, ce qui est indispensable pour moi car le lendemain matin, j'ai les grands frères qui ont besoin de leur maman et peu importe si j'ai dormi ou pas!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Profite, quand c'est petit c'est mignon, après ils se transforment !

      Supprimer
  21. J'ai pratiqué le cododo, les deux premières semaines puis les siestes. Puis, plus tard, quand elle a été en âge de comprendre que ce n'était qu'exceptionnel (quand papa n'est pas là) ... mais j'ai vite arrêté parce que je ne dors rien du tout (bouge trop !).

    Par contre, on a eu une période où c'était le cirque toutes les nuits (poussée dentaire, terreurs, ????). On a tout tenté. Ce qui a fini par fonctionner pour avoir des nuits correctes, c'est quand elle se réveillait, j'y allais, je la laissais dans son lit et m'allongeais à côté d'elle en lui donnant la main, jusqu'à ce qu'elle dorme (souvent je m'endormais 1 h ou 2). Ca fait des nuits hachées mais c'est mieux que deux fois 1 ou 2 h comme ça a été le cas avant. Maintenant qu'elle parle et a appris la propreté, c'est encore mieux (même si elle ne se réveille quasiment jamais) : j'y vais, je reste 5 minutes puis je prétexte une envie de pipi ...

    RépondreSupprimer
  22. M'en parle pas. Chaque fois qu'il est malade, Pti Tonique finit dans notre lit, mais aussi souvent quand on est en déplacement et que le changement de lieu le stresse. Dans ces moments-là, on passe des nuits assez mouvementées parce qu'il bouge ENORMEMENT comme tu dis, et ça n'est pas des plus délicats ! Il finit généralement perpendiculaire entre nous, l'un ayant sa tête et l'autre récoltant les coups de pied (dans le bide... merci bien pour la petite soeur !). MAIS malgré tout, quand il est vraiment malade et donc chouineur, perdu, etc, on dort quand même plus longtemps que si on le laissait dans son lit où il faudrait aller le voir toutes les 10 min. Alors bon, on fait avec!! (et puis c'est quand même mignon de l'avoir avec nous, ça nous rappelle quand il était tout petit)
    Pour ce qui est de remettre ta fille, je te conseillerai de la coucher dans son lit et de lui dire que tu restes à côté le temps qu'elle s'endorme, quitte à garder ta main posée sur elle un peu... [mais ton problème est peut-être résolu depuis que tu as écrit cet article ?]

    RépondreSupprimer

Votre truc

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...